Le koï est, bien sûr, un bijou parmi les occupants du bassin. Son élégance et ses couleurs brillantes enchantent les propriétaires de bassin.

Toutefois, les koïs sont très exigeants, notamment en matière d’alimentation. C’est pourquoi le spécialiste sera vous montre comment alimenter correctement ces animaux au cours des saisons.

La base pour la bonne santé des koïs est une alimentation conforme. Leurs besoins énergétiques dépendent essentiellement des températures de l’eau. Comme tous les autres poissons, les koïs appartiennent aux organismes poïkilothermes. Alors, leur métabolisme est plus actif et leurs besoins nutritionnels augmentent lorsque les températures de l’eau sont plus élevées. En conséquence, le type et la quantité des aliments doivent être adaptés tout au long de l’année.

L’alimentation en automne et au printemps

L’automne et le printemps sont caractérisés par des températures plutôt basses et qui varient fortement. De plus, des pluies fréquentes et fortes modifient constamment la composition de l'eau du bassin. Ces éléments extérieurs constituent des facteurs de stress pour les poissons. Lorsque les températures de l’eau sont inférieures à 17 °C, un aliment qui, grâce à ces ingrédients digestes, favorise le métabolisme, tout en assurant que les poissons restent en pleine forme, est donc parfait. Le sera KOI Professional aliment composé printemps/automne, par exemple, répond à ces exigences. En automne, le stockage des vitamines prépare de manière optimale les poissons à passer l'hiver. En renforçant les défenses naturelles, cet aliment favorise la purification de l’organisme en printemps.

L’alimentation en été

En été, l’activité métabolique des occupants du bassin atteint son maximum. Au cours de cette période, un rayonnement solaire excessif et les températures élevées de l’eau favorisent la formation d’algues et ont un impact sur l’eau. Afin d’éviter qu’un excès de déjections des poissons ne met en danger la qualité de l’eau, un aliment digeste est indispensable. C’est pourquoi, durant la saison chaude, les propriétaires de bassin préfèrent donner à leurs animaux le sera KOI Professional aliment composé été. Le rapport équilibré entre l’énergie et les protéines permet une croissance optimale des occupants du bassin, tout en réduisant au minimum la pollution de l’eau. Par ailleurs, l’aliment réduit le risque d’infections.

L’alimentation en hiver

En hiver le métabolisme des poissons est réduit, en raison des températures basses. Cependant, ils recherchent leur nourriture dans le fond du bassin. La source d’énergie idéale pour la saison froide est le sera KOI Professional aliment composé hiver. Cet aliment spécial est riche en acides gras Oméga 3 essentiels hautement insaturés qui préservent les membranes cellulaires. En outre, il descend rapidement au fond – là où les koïs séjournent quand il fait froid. Grâce à sa teneur réduite en glucides, cet aliment est particulièrement bien assimilable par l’organisme des poissons. Lorsque les températures de l’eau sont supérieures à 8 °C, les amateurs de bassin utilisent également le sera KOI Professional Spirulina aliment composé spécial couleurs afin de favoriser la santé et les couleurs de leurs animaux.

Conseils pour l'alimentation

Étant donné que les koïs ne sont pas en mesure d’absorber de grandes quantités de nourriture, il faut les nourrir tous les jours en petites portions.

Grâce à un procédé de fabrication innovant dénommé co-extrusion, les aliments sera KOI Professional combinent deux éléments qui autrement seraient incompatibles, de sorte que les animaux peuvent les absorber dans son ensemble. L’anneau extérieur se compose de substances nutritives d’excellente digestibilité favorisant le métabolisme. Le cœur contient la formule sera Vitalité-Immunité-Protection (VIP) avec de précieux ingrédients. Ceux-ci activent le système immunitaire de manière naturelle, tout en évitant les maladies liées au stress (p. ex. en raison de variations de température). Un autre avantage : Grâce à leur haute digestibilité, les aliments co-extrudés réduisent au minimum la pollution de l’eau du bassin et du filtre.

 

 

 

Conseillers SERA

Parcourez nos conseillers détaillés. Des premiers pas jusqu'aux questions de santé, en passant par une alimentation correcte…

Conseillers SERA